Entre- Deux Biennale Internationale des Arts du Cirque

au Chapiteau de la Bourguette

Unknown-9.png

29-30 janvier / 4-6 février

"Le Membre Fantôme" _ Cie Bancale       Création 2020

Bascule, mâts chinois, sangles, tissu, danse, béquilles...

dès 6 ans - 1h15

En 2016, suite à une blessure, Karim Randé, artiste professionnel de cirque, prend la décision de se faire amputer le pied pour pouvoir refaire du cirque. "Le Membre fantôme" est né de l’envie de parler de cette expérience sans pathos et de voir au-delà...

L’artiste de cirque cherche et flirte en permanence avec ses limites, frôle régulièrement et délibérément le danger. 
Parfois jusqu'à la sanction physique… Le Membre Fantôme interroge le regard que nous portons sur la blessure, sur le corps marqué, abîmé, amputé. Ce spectacle pointe du doigt la douleur quotidienne de l’artiste, cachée au public, camouflée. Ces trois artistes démontrent avec brio comment le corps circassien, devenu asymétrique, demeure magnifié dans l’espace. La blessure, bien  qu’éprouvante, les amène à se dépasser, à se réinventer et à aller plus loin. Une belle leçon de vie qui consiste à transformer une faiblesse, une blessure en une force décuplée.

Avec : Karim Randé, Fabien Milet, Madeg Menguy, Silvana Sanchirico

Regards extérieurs : Grégory Feurté, Farid Ayalem Rahmouni, Nicolas Bernard, Émilie Bonafous.

Capture d’écran 2020-11-02 à 10.47.18.pn

Samedi 29 Janvier- 17h

Dimanche 30 Janvier- 16h

Boissons et petite restauration sur place

"Je tirerai pour toi" _ Collectif Merken        Création 2020

Suspension Capillaire, Tissu aérien

dès 7 ans - 50 minutes

 

Je tirerais pour toi est un solo de cirque-théâtre résultant d’une enquête documentaire

menée par l’artiste chilienne Pamela Pantoja sur Fabiola, l’unique femme ayant participé à la tentative d’assassinat contre le dictateur Augusto Pinochet en 1986.

A travers les disciplines du tissu aérien et de la suspension capillaire, l’artiste met en parallèle deux paroles reléguées au silence : une histoire politique nationale et sa propre histoire familiale. Rythmés par le rituel du tressage de ses cheveux, les deux récits s’enchevêtrent pour souder les fragments d'une mémoire nationale et intime jusqu’alors disparates et dissimulés par la brutalité d’un pouvoir autoritaire et patriarcal.

Le Collectif Merken est né à Marseille en 2019 et se compose majoritairement de femmes

issues de divers horizons. Il propose des spectacles originaux ainsi que des actions éducatives

et socio-culturelles et travaille sur la question de la puissance d'agir et des capacités de

défense et de réponse face aux différentes formes d’oppressions.

De et avec Pamela Pantoja

Assistante à la mise en scène : Alice Leclerc

Capture d’écran 2020-11-02 à 10.45.32.pn

Vendredi 4 Février- 19h30

Boissons et petite restauration sur place

"Cairns" _ Collectif Merken  Création 2022-étape de travail

Corde Lisse, suspension capillaire, musique live

Tout public - 50 minutes

 

Deux corps, suspendus à une corde lisse ou par les cheveux et un nombre changeant de pierres cherchent un équilibre précaire dans les airs.

On ne sait bientôt plus qui tient quoi, qui est tenue par quoi ou à qui, et jusqu’où

cela est encore possible. Pierre après pierre, des formes apparaissent, elles jouent avec des réminiscences intimes.

Leur inertie et leur densité appellent la lenteur et nous incitent à entrer dans un nouvel état de corps et de perception. Emportées par ce rythme, les deux artistes progressent dans un autre espace-temps, indéfini, dans un décor post-apocalyptique, où plus rien ne

semble subsister.

Ici, plus rien ne presse, tout se transforme.

Le Collectif Merken est né à Marseille en 2019 et se compose majoritairement de femmes

issues de divers horizons. Il propose des spectacles originaux ainsi que des actions éducatives

et socio-culturelles et travaille sur la question de la puissance d'agir et des capacités de

défense et de réponse face aux différentes formes d’oppressions.

Auteures et interprètes :

Solenn Mounès

et Pamela Pantoja

Capture d’écran 2021-11-25 à 09.36.54.png

Dimanche 6 Février- 17h

Boissons et petite restauration sur place

"Origami" _ Collectif Merken / Hôpital Salvator / Archaos / ZimZam  Création 2022

Projet Cirque et Santé avec les jeunes hospitalisé.es à l'espace Arthur de l'Hôpital Salvator, spécialisé dans les troubles de comportement alimentaire

Tout public - 40 minutes

 

Le projet Origami a été imaginé dans le but d’apporter aux jeunes via la pratique de la danse et du cirque des outils d’expression, d’insertion, ainsi que des expériences qui encouragent leur estime personnelle, leur confiance en eux et dans les autres, leur insertion sociale, leur capacité à se dépasser et à créer, leur émancipation par rapport à leur maladie.

Il est le fruit d’une rencontre entre Archaos, le collectif Merkèn et l’espace Arthur qui propose une offre de soins axée sur les problématiques de l’adolescence, notamment à travers une approche corporelle et des activités culturelles.

Origami souhaite amener les participants.es à créer un spectacle à partir d’une recherche sur le corps collectif.
Pour cela, la matière artistique déroulée aura pour référence l’Origami, soit l’interprétation corporelle des figures provenant de cette pratique japonaise et l’invention de nouvelles images mouvantes.

Archaos, les artistes intervenants ainsi que le personnel de l’espace Arthur, sont convaincus que la pratique artistique saura apporter aux participant. es des appuis supplémentaires.

Le corps collectif et la référence artistique à l’origami permettrons d’orienter l’expression corporelle et la création vers :
- La conscience corporelle, de son corps et du corps de l’autre. Un travail autour de sensations par le toucher, le tenir, le porter, le voltiger, la prise de densité du corps, son poids, ses particularités.

- La sortie de l’égotisme, la prise de conscience de soi à travers une prise de conscience des autres, ou conscientiser le collectif.
- Un questionnement de la beauté, analyser et dé- construire les principes d'un esthétisme symétrique et d'une beauté stéréotypée.

Capture d’écran 2021-11-25 à 09.55.34.png

Dimanche 6 Février- 15h

Boissons et petite restauration sur place